Les deux frères

"Ils passaient tous les deux ainsi les journées en vagabondages rêveurs ; ils découvraient des enfers que l'amour rachetait ensuite, retrouvaient des paradis négligés que ce même amour profanait plus tard ; le danger de faire cesser le jeu pour en empocher aussitôt la mise devenait aigu et urgent pour eux ; à la fin ils ne cherchaient plus, mais s'en allaient absorbés dans les pièces les plus reculées, celles d''où aucun cri ne parviendrait à personne ; mais il n'y aurait pas de cris, rien que des invocations et des sanglots bas. Ils se tenaient plutôt là tous les deux serrés et innocents." (Extrait de Le Guépard)

Lire la suite

Le lion

"Au-delà du mur végétal, il y avait un ample espace d'herbes rases. Sur le seuil de cette savane, un seul arbre s'élevait. Il n'était pas très haut. Mais de son tronc noueux et trapu partaient, comme les rayons d'une roue, de longues, fortes et denses branches qui formaient un parasol géant. Dans son ombre, la tête tournée de mon côté, un lion était couché sur le flanc. Un lion dans toute la force terrible de l'espèce et dans sa robe superbe. Le flot de sa crinière se répandait sur le mufle allongé contre le sol (...)

Lire la suite

L'impala de la savane

"L’impala se cabra, son dos se courba comme un toboggan d’étoiles. Pour Oscar qui la regardait, cette sublime créature remplissait tout l’espace, le vert de la prairie, le bleu du ciel, le rouge de son cœur. Il sut dès lors qu’il serait prêt à la suivre jusqu’au bout du monde" (d'après Olivier Larizza, Oscar le renard et l'impala de la savane)

Lire la suite