Le berceau de l'humanité

Le rhinocéros blanc

"Le vieux Monsieur : Comment savez-vous que l'un des deux rhinocéros a deux cornes et l'autre une ? Et lequel ? (...) Il faut tout de même élucider ce problème.

Lire la suite

La légende du phacochère

"Les animaux sauvages avaient l’habitude de se rassembler annuellement auprès d’un marigot pour se divertir. Quand ils avaient soif, ils allaient s’abreuver au marigot. En ce temps c’était la tortue qui leur jouait du molo (luth). A la fin de la rencontre, ils se dispersèrent. A cette époque les hommes ignoraient le luth. Non loin du lieu de rendez-vous vivaient des chasseurs. Cette année là, ils décidèrent de ne pas s’éloigner de leur village pour chercher leur gibier. Chacun d’eux se munit de deux carquois, de deux arcs et de flèches empoisonnées. Puis ils se mirent à l’affût à côté du marigot. Lorsque les animaux commencèrent à se regrouper, Kunkuru la tortue leur joua du molo.

Lire la suite

La girafe

"A quelques pas de la véranda, dépassant les branches d'un acacia et comme accrochée à elle, remuait délicatement une tête effilée au museau plat et naïf, semée de taches de couleur havane, avec de petits triangles très droits pour oreilles et des cils longs, épais, voluptueux, d'un noir velouté de houri. Une jeune girafe cherchait avec grâce et prudence sa nourriture parmi les épines. Une autre apparut derrière elle, beaucoup plus grande (...)

Lire la suite

Lion blanc

Le lion blanc est une forme mutante du lion ; leur mutation est appelée leucistisme et donne à leur fourrure une couleur qui varie du blond au blanc presque pur. Chris McBride fut le premier à observer les lions blancs de Timbavati en Afrique du Sud, en octobre 1975, où deux lions blancs sont nés d'une lionne et un lion de couleur fauve ; il en parle dans son livre « The White Lions of Timbavati ».

Lire la suite

L'histoire du zèbre

"Dan raconta l'histoire du zèbre mal aimé et de la pie, qui lui avait volé ses rayures. Il finissait par les récupérer mais toutes mélangées, si bien que plus personne ne le reconnaissait dans le troupeau ; ça l'arrangeait, le zèbre.

Lire la suite

  • 1
  • 2