Le pays de l'Oncle Sam

Death Valley

Dans la Vallée de la Mort (Death Valley), le regard se perd littéralement dans l’immensité d’un paysage où se dessinent canyons découpés (Golden Canyon, Natural Bridge…), pentes ravinées, dunes de sable, collines très colorées (Artists Drive, Zabriskie Point…) et champs de sel (Devil’s Golf Course…)… Vestige d’un lac asséché depuis 2000 ans,  la Vallée de la Mort s’étire entre deux chaînes de montagne ; malgré des températures extrêmes avoisinant les 45°C en été, elle recèle une nature d’une richesse insoupçonnée. 

A l’approche de Furnace Creek, le vert de la palmeraie annonce la présence d’eau, une ressource vitale, tandis qu’à 17 miles le sol d’un blanc immaculé réfléchit le soleil, créant ainsi un miroir de sel situé à 85 m au-dessous du niveau de la mer.

Quelle marque ?

Depuis janvier 1990

Une colonie d'otaries a élu domicile dans la marina de San Francisco : Pier 39.

New-York ?