Sudodh Gupta

Sudodh Gupta pense chacune de ses sculptures comme une accumulation : de la plus petite (des objets de vaisselle usagée) à la plus grande (People tree, un arbre monumental – le banian – gagné par l’acier inoxydable et dont les feuilles sont devenues des ustensiles de cuisine).

Ces objets de vaisselle rutilante (inox) sont pour lui le symbole d’un paradoxe. « Bien qu’une majorité des familles indiennes les possèdent, elles n’ont pas toujours les moyens de les remplir chaque jour ». La nourriture est au cœur de l’œuvre de Sudodh Gupta : il agrège et juxtapose des ustensiles de cuisine, filme la préparation des aliments, peint des plats, etc. Avec Very Hungry God (exposée pour la première fois en 2006 lors de la Nuit Blanche dans l’église Saint-Bernard, au cœur du XVIIIe arrondissement de Paris), Gupta assemble des centaines d’ustensiles en inox pour former un crâne et invoquer un dieu vorace et insatiable.