Le pays de l'Oncle Sam

Route 66

La Route 66  est une ancienne route qui reliait Chicago (Illinois) à Santa Monica (Californie), entre les années 1926 et 1985, aux États-Unis : longue d’environ 2.278 miles (3.665 km). Elle traverse trois fuseaux horaires et huit États, d'est en ouest : Illinois, Missouri, Kansas, Oklahoma, Texas, Nouveau-Mexique, Arizona et Californie. Les Américains la surnomment « The Mother Road » (la « route-mère ») d’après le  roman de John Steinbeck, Les Raisins de la colère.

Pendant l'après-guerre, la Route 66 constitue un itinéraire majeur autour duquel se développent de nombreuses villes comme Amarillo (Cadillac Ranch, Texas), Albuquerque (Commercial strip) et Gallup (Nouveau-Mexique), Flagstaff et Kingman (Arizona). Des centaines de motels, de cafés, de stations-services, d'attractions touristiques et autres boutiques de souvenirs s'établissent le long de la route.

Si la Route 66 a été officiellement déclassée en 1985, elle conserve un caractère mythique. Elle est sans doute la plus connue des routes américaines. Pour les commerces et villages qui vivaient de la Route 66, le contournement par les « Interstates » a souvent été vécu comme une tragédie. Certains petits commerces ont été abandonnés, parfois même des villages entiers. Mais, depuis le début des années 1990, des mouvements se sont créés pour assurer sa préservation, et les initiatives visant à y développer le tourisme sont de plus en plus nombreuses. La route est ainsi à nouveau indiquée à plusieurs endroits sous le nom Historic Route 66.

 

Quelle marque ?

Depuis janvier 1990

Une colonie d'otaries a élu domicile dans la marina de San Francisco : Pier 39.

New-York ?